Quelles conditions réunir pour un prêt immobilier ?

Si l’assurance emprunteur n’est pas vraiment obligatoire, elle est souvent imposée par des organismes prêteurs. Cela se voit surtout lorsque l’on souscrit le crédit immobilier qui peut durer dans le temps. Il y a quelques conditions à réunir afin d’effectuer un prêt immobilier en tenant compte du comparateur assurance prêt immobilier HyperAssur.

Choisir son assurance emprunteur

Une loi a rendu la délégation d’assurance possible. Cela permet de souscrire l’assurance emprunteur dans un autre organisme à part la banque qui vous accorde le crédit. Vous pouvez économiser de nombreux milliers d’euros sur le crédit immobilier en fonction de l’assurance emprunteur que vous avez choisie. Dans la première étape, vous devez trouver l’organisme qui est le plus approprié. D’ailleurs, le comparateur assurance emprunteur est également nécessaire.

Remplir le questionnaire médical

Si vous avez trouvé l’assurance emprunteur qui vous correspond, vous devez ensuite remplir le document et le questionnaire de santé. Cela a un effet sur le coût de l’assurance et aussi sur les conditions de la prise en charge. Si l’on essaie de mentir dans le questionnaire, l’assurance emprunteur pourrait tout simplement refuser d’indemniser en cas d’accident ou de décès si elle s’aperçoit de la tricherie. Ainsi, la mauvaise foi qui est établie engendre aussi la nullité du contrat. Il est mieux d’éviter le risque s’il s’agit d’assurer le prêt immobilier.

La décision de l’assurance

Lorsque vous avez fini de compléter le questionnaire médical, la compagnie d’assurance décidera si vous serez assuré ou non. La compagnie pourra accepter de vous faire souscrire l’assurance emprunteur pour le crédit immobilier, si vous n’avez pas de problème de santé. Dans ce cas, vous pourrez déterminer, en fonction des tarifs qui sont proposés, le niveau des garanties convoité. Par contre, si vous souffrez d’une maladie handicapante ou grave, l’organisme vous demandera de vous rendre chez le médecin pour que celui-ci établisse un bilan de santé. D’ailleurs, il faudra aussi fournir des documents qui sont liés à d’éventuelles opérations, par exemple. Ainsi, l’organisme assureur statuera selon les éléments fournis. L’assurance emprunteur peut considérer que votre état de santé semble préoccupant, et vous impose la surprime, à savoir les exclusions ou le coût majoré des cotisations. Si vous souffrez, par exemple, d’un cancer, l’assurance peut exclure la maladie. Vos proches ne seront donc pas indemnisés par votre assurance lorsque vous décéderez. L’assurance emprunteur peut aussi juger votre état de santé très sérieux et refuser simplement de vous couvrir.

Quels types de crédit à la consommation peuvent vous être proposés ?
Qu’est-ce qu’un crédit à la consommation ?